Run City Guide

Run in Paris : de Notre-Dame à la Tour Eiffel

 

Peut-être est-ce dû au fait que je ne sois pas parisienne, mais j’ai toujours aimé découvrir la capitale grâce à mes sorties running. Allier découverte & sport, c’est un peu mon leitmotiv, et le leitmotiv de Visit & Run !

Alors bien entendu, à Paris, il y a les classiques à voir : Notre-Dame, la tour Eiffel, le Louvre et les Champs Elysées (Oh Champs Elysées palapalapam !) (vous avez la musique en tête, c’est bon ?) … et ils sont incontournables, parisiens ou pas parisiens.

Mais Paris et ses incontournables, ça peut vite tourner au troupeau de touristes se mouvant du point A au point B. Bien loin de profiter de Paris comme un titi parisien, on se heurte au clivage touristes/locaux. Sauf si on y court. Parce que courir dans une ville, c’est déjà un peu se l’approprier.

Le parfait parcours running pour visiter Paris

Seize petit kilomètres pour relier les plus grands monuments de Paris, sur un parcours plutôt roulant, avec des petits ponts, des gros ponts, des quais, et selon l’heure, beaucoup de touristes. Qui, eux, ne courent pas.

Où courir à Paris ?

 

L’Est Parisien

Le point de départ n’est autre que la Place de la République, tristement célèbre depuis les attentats de Charlie et du 13 novembre, elle est aussi le point de RDV de nombreuses manifestations, des Nuits Debouts aux divers concerts gratuits que Paris peut proposer. Rénovée depuis 2013, elle offre en effet une très grande esplanade réservée aux piétons, aire de jeu favorite des skateurs. C’est, pour moi, le centre du bobo Paris Est, le Paris du mélange culturel et des cafés branchés.

Courir à Paris et traverser les ponts

Direction la Seine, en longeant Beaubourg et ses tuyaux colorés. Arrivé sur l’Île de la Cité, on ne peut pas louper LA cathédrale Notre-Dame-de-Paris !

Courir pour découvrir Paris, Cathédrale Notre-Dame-de-ParisSa construction a duré plus de deux siècles. Ils étaient motivés les bonhommes en 1163 : « Allez viens on construit un truc giga grand, mais ça va prendre 200/250 piges, ça te dit ? »

De style gothique, la cathédrale est à la fois un monument religieux et culturel, au coeur de l’histoire de France ; décrite par Victor Hugo, sacrant Napoléon Ier, chantant la libération de Paris en 1944, honorant le Général de Gaulle, Georges Pompidou et François Mitterand.

Elle est également le monument le plus visité de tout Paris, mais aussi de toute l’Europe avec plus de 20 millions de visiteurs par an ! Bref, la vieille dame de 853 ans mérite le détour.

Courir à Paris et voir la Cathédrale Notre-Dame-de-Paris

On continue le parcours sur les quais de Seine Rive Gauche. Les quais bas sont aménagés pour les piétons tout le long, et goudronnés du musée d’Orsay jusqu’à la tour Eiffel. Ils sont le lieux de prédilections de nombreux coureurs ; on y croise en effet aucune voiture, aucun croisement qui stoppe la foulée. On y voit de jolies péniches tout le long, dans un calme assez inhabituel pour Paris.

L’Ouest Parisien : Berges, Tour Eiffel & Arc de Triomphe

On croisera également le Jardin de L’Archipel des Berges de Nikki-de-Saint-Phalle, véritable havre de paix flottant.Les berges de Seine ont également été le lieu choisi pour accueillir l’Exposition Universelle de 1855 à 1900, dont l’héritage est toujours visible : la Tour Eiffel, mais aussi la passerelle Billy.

On retourne Rive Droite par le pont de Bir-Hakeim et son métro aérien, pour remonter jusqu’à l’Arc de Triomphe par le Trocadéro. Allez, ça monte un peu, ça pique les mollets, mais après je vous promets ça redescend !Arc de Triomphe vu des Champs Elysées

Construit selon la volonté de Napoléon Ier, l’Arc de Triomphe de l’Etoile a été finalisé en 1836 pour perpétuer le souvenir des victoires de l’armée française, et notamment celle de la bataille d’Austerlitz.

L’Arc de Triomphe fait partie des monuments à connotation historique et incontournables : la tombe du Soldat Inconnu de la Première Guerre Mondiale se trouve à ses pieds.

Sous l’impulsion du baron Haussman, la place de l’Etoile accueillant le monument a été garnie de pas moins de 12 boulevards, créant ainsi le rond-point parisien le plus craints des automobilistes. Et parmi ces boulevards, les Champs-Elysées  !

 

Des Champs-Elysées au Louvre

Plus belle avenue de la capitale, voir du monde pour certains français, c’est un des principaux lieux touristiques parisiens. C’est aussi, une des plus grandes avenues avec presque deux kilomètres de long. Dans son tracé s’alignent au nord de l’Arc de Triomphe de l’Etoile, l’Arche de la Défense, et au sud,  l’Obelisque, le jardin des Tuileries, l’Arc de Triomphe du Carrousel et le palais du Louvre. C’est l’axe historique de l’ouest parisien.

Et c’est dans cette direction que le parcours continue. En chantant « Oh champs Elysées, sous la pluie, à midi ou à minuit … » bien sûr. Après quelques passages piétons un peu corsés autour de l’Obélisque, on arrive au jardin des Tuileries. Il est le plus important et le plus ancien jardin à la française de la capitale. Il est inscrit au patrimoine historique depuis 1914.

Courir au Jardin des Tuileries, Paris

Il est délimité au sud par le palais du Louvre qui sera le point final de ce run touristique. Ancien palais royal, le palais du Louvre est le plus grand palais européen, et le second plus grand bâtiment du continent. Sa construction s’est étendue sur plus de 800 ans !

Il abrite aujourd’hui le musée du Louvre, et des millions de touristes chaque année, venant prendre en photo la pyramide du Louvre avec cette fameuse pose décryptée ici !

Courir à Paris, pyramide du Louvre

Et après ?

Au choix, vous pourrez retourner sur la Place de la République en passant par le quartier de Châtelet et en remontant la rue Saint-Denis (qui s’acoquine une fois la nuit tombée) ou aller directement bruncher dans une des adresses hype du Marais. N’est pas parisien qui ne brunche pas 😉

Pour info, il existe également un parcours plus court, testé et approuvé et AUDIO-GUIDÉ avec Urbirun (application disponible sur Android et IOS)

De quoi (par)courir le monde autrement !

Camille Court en Vert de Visit and Run

4 réflexions au sujet de “Run in Paris : de Notre-Dame à la Tour Eiffel”

  1. C’est vraiment histoire d’aller courir dans les pots d’échappement ce parcours ; la section Rivoli / Champs Elysees est vraiment pas décevante

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s