Lifestyle Green

Être écolo, c’est possible !

Courir, voyager, respirer l’air frais, ce sont mes bonheurs à moi. J’aime trouver la nature partout où elle se trouve, même dans ma vie de citadine. Pour ça, je suis quelques principes que je me suis définies, suite à mes études et de la documentation. C’est un mode de  vie qui est nécessaire à mon équilibre mental & physique, qui me permet de sortir la tête du flux rapide et bruyant que peut être la vie citadine. Je suis pourtant loin d’être une hippie aux cheveux fous qui vit dans un tipi (quoique…)

IMGP4333

Suis-je une bobo-écolo-bio ?

S’inscrire dans une démarche durable est dans l’air du temps. On se proclame écolo à tout va, moi la première.  Elle est nécessaire pour vieillir dans le monde que nous avons connus enfant, même si nous sommes toujours perfectibles dans nos actions. Moi la première, encore une fois.

Je suis bien consciente que nous avons chacun un mode de vie actuel, un certain confort, et des habitudes dont on peut avoir beaucoup de mal à se détacher. Un viandard ne deviendra pas végétarien du jour au lendemain. Une acheteuse compulsive n’arrêtera pas d’acheter, même après un reportage poignant sur le travail des enfants dans l’industrie du vêtement. Un féru de voyage au bout du monde acceptera mal la lenteur d’autres modes de transports que l’avion. Des exemples comme ça, il y en a pleins. On a chacun nos limites, nos envies, nos besoins.

Pour autant, je pars du principe que ce sont les petites rivières qui nourrissent les grands fleuves, et chacun à notre niveau, avec nos limites et nos besoins, nous pouvons nous proclamer écolo. Ou bobo-écolo-bio, ça c’est vous qui voyez.

L’acheteuse compulsive pourra devenir experte en mode éthique (et je ne te parle pas de robe en toile de jute). Le viandard pourra chercher à connaître un peu plus sur l’origine de sa viande, et peut-être en manger moins mais mieux. Le voyageur des îles pourra redécouvrir les plaisirs des plages méditerranéennes et de ses criques. Parce qu’à chaque problème, une solution.

Des idées de solutions écolos personnelles

Personnellement j’ai décidé de changer à de nombreux niveaux. Petit à petit. J’ai d’abord arrêté de manger de la viande. Parce que la production actuelle a un impact écologique fort, et que je suis pour la protection animal. Ce sont des raisons personnelles, et il y aura toujours des arguments contraires à mes idées. Mais je me suis construite mon propre avis à travers mes études en environnement et les différents articles/documentaires que j’ai pu lire/voir. Puis, je n’ai jamais été une grande fan, et quand je suis arrivée à Paris avec un salaire de misère, j’avais des économies à faire. Et vous savez quoi ? La viande c’est cher ! J’ai appris à me nourrir autrement, j’ai essayé de faire attention plus ou moins à mon apport en protéine sans jamais me poser de trop grandes questions. Aujourd’hui, cuisinez de la viande ne me vient même plus à l’esprit.

Pour les mêmes problèmes de budget, j’ai arrêté les sorties shopping. Et pour éviter le syndrome de « je n’ai plus rien à me mettre », j’ai fait un rapatriement massif de ma garde-robe. Aujourd’hui, mon shopping se limite aux nécessités ou pour des occasions spéciales. Je récupère beaucoup de vêtements et je cherche toujours une alternative d’occasion avant de me tourner vers du neuf, même si aujourd’hui je pourrais avoir le budget. Cela ne fait peut-être pas rêver les personnes à la pointe de la mode, mais j’ai trouvé mon style et j’aime toujours les mêmes choses depuis des années (en témoigne mon jean rapiécé et mes baskets usées).

A travers ce blog, j’essaie aussi de montrer une autre façon de voyager. Un tourisme dit « durable » où on utilise ses jambes, son vélo, le train ou le bus. Mais j’ai aussi une voiture dans le sud. J’habite sur une colline mal desservie, et elle reste nécessaire. Pour autant, à Paris, je me déplace le plus souvent en vélo, ou en transports en commun. Et mes trajets mensuels Paris-Nice sont exclusivement en train. C’est long, mais au moins je ne me déshabille pas devant la sécurité aéroportuaire (chacun trouve ses avantages où il veut).

Ce sont mes solutions, les vôtres seront peut-être différentes. De même, un changement radical est souvent impossible, à moins d’un mental d’acier de mercenaire russe. Petit à petit, on peut changer nos habitudes. On va « échouer », revenir sur nos pas, avoir une envie de saucisson, ou pire !, de McDo, mais ce n’est pas grave ! Ce n’est pas aisé que de se changer.

Alors pour vous aider, je vous ai listé quelques tips à moi qui, je l’espère, pourrons vous servir !

Alimentation :

IMG_20170317_122056_461

  • Faites un comparatif entre les AMAPs, regroupement d’agriculteurs, Ruche qui dit oui et panier fourni dans les magasins bio comme Bio C’ Bon avec les prix pratiqués en grande surface. Vous pourrez être suppris, mais souvent, le vrac et le local est moins cher (et plus sain) que les grandes surfaces (surtout si vous avez l’habitude de faire vos courses au Monop’ du coin)
  • Achetez en vrac ! Ce sont de réelles économies dans un premier temps, et ça sera très écolo si vous venez avec vos sacs en tissus et/ou bocaux. En prime, ça sera bien plus joli sur vos étagères de cuisine.
  • Intéressez-vous à des plats végétariens. Certes, en France, un plat sans viande est proche de l’aberration ! Nous, dont la cuisine est reconnu dans le monde entier ! Justement, les plats d’autres origines offrent de délicieuses alternatives 😉
  • Cherchez à en savoir plus sur l’origine de vos produits. Je pense surtout à la viande, mais les autres produits en font partie aussi. La qualité sera au rendez-vous, et vous serez fière de présenter votre poulet rôti « de la ferme Jolie à 30km de chez moi » avec vos pommes de terre du jardin d’Yvette l’agricultrice.

Mode / Déco :

  • Besoin d’un nouveau fauteuil ? Et si vous en cherchiez un sur Le Bon Coin ? Peut-être que vous en trouverez un quasi neuf pour deux fois moins cher 😉
  • Achetez vos vêtements sur les sites tels que Vinted, Videdressing & co. ou dans les friperies.
  • Revendez aussi les articles mode & déco dont vous ne vous servez plus sur Le Bon Coin, Vinted, Videdressing & co. Des économies en vue qui pourront vous aider à financer des projets perso, mais qui rendront aussi d’autres personnes heureuses.
  • Aucunes alternatives d’occasion ? Vous aimez l’odeur du neuf ? Chacun ses goûts et ses limites. Cependant, vous pouvez chercher des marques éthiques.
  • Essayez d’acheter des cosmétiques bio et/ou cruelty-free (non testé sur les animaux) avec le moins de composants possible (c’est souvent bon signe ! ). De nombreux composants des cosmétiques du marché traditionnel sont polluants et nocifs pour votre santé.

Voyages :

san-maurizio-vue-sur-lac-de-come

  • Evaluez la différence temps/prix entre l’avion et le train. A savoir, qu’il faut toujours être au moins une demie heure à l’avance à l’aéroport qui est rarement près du centre-ville. Le trajet en avion peut être court, mais les trajets annexes peuvent rallonger le temps de porte à porte.
  • Vous voulez allez plus loin ? Evaluez l’impact écologique de votre trajet ici.
  • Selon une étude récente, le tourisme durable correspond pour la plupart à l’attention portée au lieu du séjour, soit que l’hôtel choisi corresponde aux critères quant au recyclage des déchets, non remplacement systématique des serviettes, etc. Ce sont des critères que vous pouvez également intégrer dans vos recherches de voyage.
  • Vous pouvez également vous tourner vers des alternatives plus sociales, comme le Couchsurffing, le Air BnB ou l’échange de maison.
  • Si vous aimez la randonnée, et la pleine nature, c’est peut-être simple, mais prévoyez un sac pour récupérer vos déchets (oui même le mouchoir du pipi !).

Il existe un nombre incalculable de tips, et vous en trouverez des différents selon vos centres d’intérêts. Certains vous conviendront, d’autres non. A vous de faire vos essais et vos choix. Ils seront tous important pour prendre soin de notre planète.

Chaque acte a une conséquence, et le mieux reste d’agir selon le futur que nous voulons.

Alors triez, recyclez, voyagez & take care of our planet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s