Courses officielles, Running

La Grande Course de 10 km

Depuis que le running, et tout ce qui l’entoure, est devenue LE mode de vie à adopter, que les running shoes sont devenus des objets de la fast fashion et que la technologie ne cesse d’augmenter pour que votre short vous fasse courir plus vite et plus aérien, depuis tout ça, les courses qui ont une vraie valeur ajoutée font pâles figures à côté des amusantes Color Run, ou spectaculaire marathon.

Une course de plus ?

Justement, la Grande Course du Grand Paris n’est-elle pas aussi qu’une course s’ajoutant à la longue liste des courses parisiennes ? En plus, elle nous emmène à Saint-Denis, la banlieue, oh mon dieu !

Non, la Grande Course, ce n’est pas que ça. La Grande Course c’est 10 kilomètres et plus si affinités d’engagement solidaire et écologique. La Grande Course c’est durable.

Et pour cause, par participant, un arbre est replanté, participant ainsi à l’agrandissement de la Forêt de Paris pour plus de verdure dans ce monde de béton. Mais 10km parcourus donnent aussi 1m² de jardin solidaire, via l’association des Incroyables Comestibles ; c’est un mouvement participatif citoyen qui « est animé par l’idéal de nourrir l’humanité de façon saine pour l’homme et pour la planète, localement, en suffisance, dans la joie et la dignité de chacun », et qui promeut la permaculture, sujet qui me tient à cœur.

C’est aussi une course qui cherche à réduire le clivage entre Paris et sa banlieue, pour en faire une unité plus homogène ; montrer Paris sous un nouvel angle, de l’Hôtel de Ville au Stade de France, avec ses canaux en trait d’union. Passer de l’haussmannien au contemporain, c’est aussi montrer l’évolution dont est capable la capitale pour soutenir la candidature de Paris aux Jeux Olympiques 2024.

En bref, la Grande Course, c’est penser grand, penser beau, penser nouveau.


Et pour moi, elle s’est passé comment cette course ?

Pour ma part, la course c’était surtout du soleil et du fun. Pour preuve, j’étais tellement en train de me marrer que j’ai oublié d’allumer ma montre et qu’elle a mis un temps fou à trouver le GPS. Tant pis, je n’étais là pour le chrono, juste pour profiter.

J’ai fait des blagues les trois quarts de la course. Le parcours jusqu’à la Villette était mon terrain de jeu pendant mes premières années parisiennes. Les pavés du Canal Saint-Martin connaissent ma foulée. La course passe à une vitesse folle (je cours donc si vite !?), et le ravito au 4ème kilomètre ne m’offre pas ces fameuses bulles d’eau sans déchets de Swala. Tant pis, je fais un panier dans la poubelle avec mon gobelet en carton. Ravito un peu trop tôt vu la chaleur.

On passe sous les ponts, ça descend et ça remonte, c’est comme faire les montagnes russes. A pied. Tout un concept. Des quais, des quais, des quais. Des badauds, des coureurs qui se demandent qui sont ces fous en t-shirt fluo, et un peu de musique. Ça roule. Je n’ai aucune idée de mon chrono réel vu que je n’ai pas allumé ma montre à temps, mais tant que je tiens, je garde l’allure.

Finalement l’arche se dessine au loin. Je lâche un cri de contentement, et je me poste sur le côté pour attendre mon amie. On finira les kilomètre en plus si affinités en trottinant, à coup de selfies et de « filme pas on va croire qu’on marche ! ».

L’arrivée au Stade de France est épique ; passer de l’ombre à la lumière, ébloui par la grandeur de l’édifice. Et cette piste, qui donne envie d’accélérer. Quelques minutes pour se prendre pour un athlète avant de recevoir une médaille « écolo » (en bois).


Soleil, sentiment de plénitude, gestes écolos et course à pied : les éléments d’un bon dimanche.

Courez le Grand Paris, courez le monde.

2 réflexions au sujet de “La Grande Course de 10 km”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s