Visiter Split, Croatie - plage de Bacvice
Europe, Voyages

Visiter Split en deux jours

Début juillet, je suis partie pour la Croatie. Je trépignais d’impatience, mon programme était fait. Il ne manquait plus qu’à boucler mon sac à dos, et prendre le train/avion/bus (pas de mentions inutiles) pour découvrir la Dalmatie et une partie de la Lika.

Dormir dans les aéroports, un mode de vie.

Le départ est pris de Nice, où j’y retrouve ma sœur que j’embarque dans mes péripéties. Nous partons en train, vers Milan, première étape de notre voyage. Nous passerons quelques heures de la nuit dans l’aéroport de Malpensa avant de prendre le premier vol pour Split. Nous avions vérifier au préalable le site Spleeping in Airports pour savoir dans quelles conditions nous pourrions y « dormir ».

Il est 9h et il fait 29°C.

Un ciel radieux nous accueille pour notre arrivée sur les terres croates. Il est 9h et il fait 29°C. Nous sommes bien en Méditerranée. L’aéroport, à quelques kilomètres de la ville, semble perdu au milieu de la savane, avec ces avions à hélices et petits hangars sur le bord des pistes. Un seul terminal, et quelques pistes, le dépaysement par rapport aux grandes villes européennes commence ici.

Pour rejoindre la ville, nous prenons la navette Croatia Airlines qui nous ramène au centre-ville pour 30 kunas (environ 5€). L’occasion de commencer à découvrir les paysages, avec une route entre mer et montagnes. La différence entre le cœur des villes touristiques et le reste est très visible : maisons en construction, quelques zones industrielles … On y sent vraiment le clivage entre les zones réputées pour le tourisme et celles qui ont un attrait moindre, et où l’économie semble en pâtir.

Pour autant, du bus, ou plus tard à pied, j’observe la population croate, sans touristes, et  j’y vois une vraie douceur  de vivre comme savent si bien créer les méditerranéens.

La découverte de Split, ville solaire en Croatie

Le bus nous laisse sur le front de mer. Un dédalle de ruelle, et nous voilà arrivées dans notre location Air Bnb pour les deux prochaines nuits ; une petite pièce aménagée, climatisation incluse ! Le logement est sommaire mais très bien situé, et fonctionnel. L’hôte nous accueille avec ses meilleurs conseils : plage où aller, restaurants sur le port, et meilleur cevapcici. Nous sommes parées !

Que faire à Split (Croatie) ?

Le résumé en une image (à sauvegarder !)

Visiter Split, Croatie

La plage de Bacvice

Direction la plage de Bacvice pour un repos bien mérité ; les quelques heures de sommeil sur les sièges inconfortables de l’aéroport n’auront pas suffis. L’eau y est cristalline, limpide, c’est incroyable ! Les pinèdes descendent jusqu’en bord de mer par endroit, sur les roches qui bordent la mer, et quelques pédalos jaunes flottent près du rivage. C’est un délice.

A l’heure du déjeuner, ou plutôt à l’heure où nous décidons de déjeuner, je suis surprise de trouver un wrap végétarien au snack dominant la plage. On s’y installe à l’ombre, au calme, le bleu  de la mer pour paysage. J’aime particulièrement ces moments où on ne se préoccupe ni de l’heure, ni de son apparence, ces moments où l’on profite pleinement de l’instant, où le corps se relaxe et l’esprit s’évade dans les paysages.

Visiter Split, Croatie - plage de Bacvice

Le Palais Dioclétien et la vieille ville de Split

Mais Split n’est pas connu que pour ces plages rocheuses, elle l’est aussi pour sa vieille ville, souvenir du passage romain et de son empereur Dioclétien. Il y subsiste un véritable patrimoine romain (env. an 300) et vénitien (env. an 1400), qui donne à voir juste en se baladant au hasard dans la vieille ville, totalement piétonne.

Visiter Split, Croatie
Vieille ville Split
Visiter Split, Croatie
Place vieille ville Split
Visiter Split, Croatie
Rempart Vieille ville Split
Visiter Split, Croatie
Bar Split
Visiter Split, Croatie
Marché à souvenirs dans le sous-sol du Palais Dioclétien
Visiter Split, Croatie
Vieille ville Split
Visiter Split, Croatie
Détail Split
Visiter Split, Croatie
Boutique souvenirs vieille ville Split
Visiter Split, Croatie
Chaussures en l’air, vieille ville Split
Visiter Split, Croatie
Ruelle vieille ville Split
Visiter Split, Croatie
Place Vieille ville Split
Visiter Split, Croatie
Place Vieille ville Split

La cathédrale Saint-Domnius

Après quelques errances hasardeuses mais heureuses,  nous décidons de monter dans le clocher de la cathédrale Saint-Domnius (plus ancienne cathédrale de style roman en Europe) pour avoir une vue panoramique sur toute la ville ; une architecture dingue et du bleu pour les yeux. En redescendant, nous nous attaquons aux parties accessibles du palais de Dioclétien, qui est très bien conservé. Le mélange d’architecture est ravissant, c’est la fin de l’après-midi et les lumières ravissent le tout.

Visiter Split, Croatie
Clocher cathédrale Saint-Domnius
Visiter Split, Croatie
Vue du clocher cathédrale Saint-Domnius
Visiter Split, Croatie
Place palais Dioclétien
Visiter Split, Croatie
Palais Dioclétien
Visiter Split, Croatie
Place palais Dioclétien
Visiter Split, Croatie
Place palais Dioclétien – Détails
Visiter Split, Croatie
Place palais Dioclétien – Détails
Visiter Split, Croatie
Place palais Dioclétien – Détails
Visiter Split, Croatie
Place palais Dioclétien – Détails
Visiter Split, Croatie
Palais Dioclétien
Visiter Split, Croatie
Vue sur le clocher depuis le palais Dioclétien
Visiter Split, Croatie
Vue depuis le clocher de la cathédrale Saint-Domnius
Visiter Split, Croatie
Casque romain – Palais Dioclétien
Visiter Split, Croatie
Campanile de l’ancien monastère bénédictin Saint-Rainier
Visiter Split, Croatie
Vue sur le Mont Marjan du clocher de la cathédrale Saint-Domnius
Visiter Split, Croatie
Palais Dioclétien – Vestige
Visiter Split, Croatie
Romains aux portes du Palais Dioclétien
Visiter Split, Croatie
Vue sur le palais Dioclétien du clocher Saint-Domnius

Manger végétarien en Croatie

L’appel du dîner nous ramène à la vieille ville, où je suis encore étonnée du choix de plats végétariens. Nous finissons par nous arrêter à un restaurant assez chic, où le choix nous convient à toutes les deux : un plateau de fromage en apéritif, des gnocchis au thon pour ma sœur, et un assortiment de légumes cuit en papillote avec de l’ajvar pour moi. C’est simple et délicieux.

Pour autant, il faut savoir que le bon pain n’est pas légion en Croatie, et que les desserts de type gâteau sont assez « étouffe-chrétiens ». Mais la cuisine Dalmatienne, n’en reste pas moins goûteuse et très parfumée. Elle sent l’été, les balkans et la Méditerranée.

Courir à Split

Trêve de gourmandise, le lendemain matin, réveillée de bonne heure, je profite de cet instant volé pour voir Split en courant et sans les touristes. Split au lever du soleil, avec Bacvice et seulement quelques vieux locaux qui font leur baignade du matin. Split et son port qui s’éveille. Split et le Mont Marjan qui s’offre à moi et m’offre en retour une superbe vue sur la ville accompagnée de pinèdes pour courir à l’ombre de la chaleur déjà étouffante.

Visiter Split, Croatie
Plage de Bacvice au matin
Visiter Split, Croatie - plage de Bacvice
Plage de Bacvice au matin
Visiter Split, Croatie
Port de Split
Visiter Split, Croatie
Mont Marjan en courant

Le Mont Marjan

Ravie par cette bouffée de verdure, nous retournons au Mont Marjan avec ma sœur dans l’après-midi, pour s’y balader plus longuement et atteindre les plages qui la bordent de l’autre côté. La montée est un peu rude, mais le bord de mer où nous nous posons en vaut le détour. Loin des cris d’enfants, isolés par des branchages des autres touristes venus cherchés le calme, notre cachette entre rochers et pinèdes, nous offre une superbe vue sur la mer bleue azur et un espace aménagé pour manger nos bureks et autres struklis. Ce fut un instant de bonheur simple, entre baignade et sieste au soleil.

Visiter Split, Croatie
Vue sur Split du Mont Marjan
Visiter Split, Croatie
Mont Marjan
Visiter Split, Croatie
Pinèdes du Mont Marjan

Comment se rendre au Mont Marjan ?

Mais ce bonheur se mérite, et ce n’est pas ma sœur qui vous dira le contraire ! Pour aller au Mont Marjan, il vous faudra longer le port de Split jusqu’à l’église St Frane, que vous longerez sur la droite avant d’atteindre ruelles et escaliers menant jusqu’au point de vue sur la ville (sur la gauche en haut des escaliers). Il faudra ensuite continuer à grimper jusqu’au zoo puis redescendre à travers de petits sentiers. Le bord de mer devrait enfin s’ouvrir à vous à travers les pinèdes, que vous pouvez longer jusqu’à trouver votre coin de bonheur. Reposez-vous bien, le retour vous attend !

C’est d’ailleurs sur cette note de douceur que le récit de mes aventures à Split s’arrête. Les deux jours auront été suffisant pour en voir le principal, mais on pourrait aisément y rester quelques jours de plus pour bien s’imprégner de l’ambiance solaire qui y règne.

La suite de mon périple croate arrive bientôt. Mais en attendant …

(Par)courez le monde autrement !

Camille Court en Vert de Visit and Run

 

3 réflexions au sujet de “Visiter Split en deux jours”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s