Europe, Voyages

Trip en van en Andalousie

Vous le savez peut-être, j’aime être totalement indépendante, aller là où les touristes « classiques » ne vont pas, être nomade, flexible, avoir tout ce qu’il me faut avec moi … C’est comme ça que je conçois le voyage, et le trip en van correspond totalement à cette conception.

Les trips en van, c’est un peu l’aventure avec le réconfort du lit sous la main. C’est tout avoir et en même temps se suffire de rien. Mon voyage en Andalousie a été l’occasion de faire mon premier trip en van ; région parfaite pour un voyage hors saison avec ses températures clémentes toute l’année.  Nous sommes parties entre amies, avec l’idée de découvrir la côte Atlantique de l’Espagne.

Avant de commencer à vous raconter mon expérience (assez épique), quelques indications pour que vous puissiez vous aussi tenter l’aventure en van.

Comment louer un van ?

Pour louer notre van, nous sommes passées par VanBreak Malaga. C’est un lieu de chute idéal pour visiter l’Andalousie, puisque vous avez des lignes aériennes depuis Paris, Marseille, Toulouse (billets à moins de 100€ A/R par personne hors saison). De plus, le lieu de location des vans est à 10 min en taxi de l’aéroport.

-10% sur votre réservation avec le code CAMILLE10

(pour une réservation réalisée avant le 31 janvier 2019 sur la période du 25 octobre 2018 jusqu’au 31 mai 2019)

A l’arrivée, on vous explique comment fonctionne le van, comment ouvrir le toit, le fermer, comment fonctionne les différents équipements, et un check-in complet du véhicule est effectué. C’est vraiment simple d’utilisation, surtout si vous prenez les  vans Volkswagen T6 Ocean qui sont tout automatiques. Le van Volkswagen Beach (celui que nous avions) est manuel, mais avec un peu de patience ça sera très facile.

Enfin, l’équipe de VanBreak Malaga est très disponible en amont et pendant le voyage pour s’organiser sur les horaires d’arrivée, vous indiquez les spots à faire, ou la station essence où laver le van avant le check-out. Pleins de petites infos qui sont fort utiles !

Combien coûte la location du van ?

Tout dépend le modèle que vous allez choisir (récent, avec plus ou moins de fonctionnalités). Chez VanBreak Malaga, selon la saison, la location/nuit coûtera entre 65 et 115€ (hors assurances et options kite ou paddle). Vous pouvez être jusqu’à 5 par van (avec le modèle Beach).

Comment trouver où dormir ?

Comme dit, l’équipe de VanBreak saura vous conseiller de bons spots, tant pour le surf / kite, que le paddle, ou pour pouvoir se poser.

Néanmoins, la meilleure solution reste l’application Park4Night. Vous avez environ un milliard de points renseignés pour les camping-cars et vans pour savoir où  dormir. Il y a des commentaires, les itinéraires GPS, des indications technique sur l’état de la route, etc. C’est vraiment utile, et on s’en est servi tous les jours.

Que faire avant de partir ?

Quand vous partez, le plein est fait, et vu la taille du moteur, vous pouvez parcourir plusieurs centaines de kilomètres avant de vous en souciez.

Cependant, il pourra être intéressant de prévoir un itinéraire approximatif … et de l’ajuster selon la météo. C’est l’élément le plus important du voyage en van ! Surtout si vous venez pour profiter du vent pour le kite, ou pour faire du paddle, il est vraiment intéressant de comparer les différents spots, pour savoir où s’arrêter pour profiter au mieux.

Où manger ?

Vous pourrez faire vos courses (il y a pleins de supermarché le long des routes, nous nous étions arrêtées à un Lidl près de Marbella). Vu  qu’il y a soit une cuisine (Volkswagen Ocean) ou soit l’équipement nomade pour cuisiner (Volkswagen Beach), vous pouvez aisément faire vos repas.

Vous pourrez également manger dans les petits bars de plages, souvent à côté des spots de kite. Ils offrent souvent l’accès aux douches et aux toilettes, la nourriture n’y est pas chère, simple et bonne. Ça peut être un vrai moment de réconfort si vous n’avez pas envie de faire à manger ou que vous venez de vous prendre la pluie (comme ça nous est arrivé !).

Voyage en van entre copines

Jour 1 – le bonheur à Tarifa

Le premier jour, nous avons pu récupérer le van vers 10h. Nous étions arrivées la veille sur Malaga, et personne n’avait loué le van avant nous ! Après le check-in (environ 1h), nous sommes donc parties directement vers Tarifa ; environ 2h de balade le long de la mer, des paysages à couper le souffle par moment. Nous n’avons pas emprunté l’autoroute payante sur les conseils de l’équipe de VanBreak (la plupart du temps elle fait gagner moins de 20 min et elle est très chère).

En route, nous nous sommes arrêtés au Mirador de Tarifa, un point de vue incroyable sur l’Afrique juste en face et la baie de Gibraltar. C’était incroyable !

Nous sommes ensuite redescendues vers la plage de Los Lances, pour profiter du soleil et faire une baignade dans l’océan au milieu des voiles de kite. Bonheur inégalé du soleil et du maillot de bain à la mi-octobre, et d’une bière et chips au sable.

Enfin, comme dans nos rêves les plus fous, nous avons atteint la plage de Mangueta par un petit chemin en terre, assez étroit par moment. En arrivant, nous étions presque seules. Les autres personnes sur place s’apprêtaient à partir. Nous avons fermés le van et nous sommes parties en courant vers la plage, et son coucher de soleil incandescent. C’était si fou, si beau … nous sommes restées un moment à observer les reflets rougeoyants sur la mer.

Au retour, nous avons moins fait les malignes lorsque nous nous sommes aperçues que nous serions seules dans la nuit noire, au milieu de rien. Nous avons cependant fait notre petite cuisine, sorti le toit pour préparer le lit, et nous avons mangé entourées du silence de la nature.

Jour 2 – orages et sensations fortes

Dans la nuit, après la petite frayeur des phares vers 3h40, nous nous sommes faites réveillées à 5h30 par un orage puissant. Impossible de dormir, nous sommes donc descendues au « rez-de-chaussée » pour se faire un café « acrobatique » (un peu compliqué d’attraper le matériel de cuisine quand on ne peut pas sortir du van sous peine d’être trempée en 2  secondes ! Le confort du van Ocean n’aurait pas été de refus à cet instant !). Quelques fous rires plus tard, le soleil était enfin levé, la pluie calmée, et nous avons pu sortir sans encombre du chemin de terre pour descendre vers Faro de Trafalgar. Nous aurions aimé y aller par la plage depuis notre spot, mais étant trop incertaines quant à la météo, nous avons joué la sécurité, c’est-à-dire garer le van sur du goudron et ne pas en être trop loin en cas d’orage violent.

Nous nous sommes donc garées près de l’hôtel à l’entrée du chemin vers le phare, et nous sommes parties pour un petit run à la découverte du phare ! On a dû passer plus de temps à s’extasier devant le paysage qu’à courir, mais les passages dans le sable ont compensés le manque d’effort.

Clique ici pour savoir où courir en Andalousie pendant ton trip en van

La lumière était sublime ce matin-là, et nous alternions arc-en-ciel et pluie fine. Nous avons fini par rentrer au van pour enlever nos affaires mouillées et aller au bar de plage Las Dunas.

Las Dunas, c’est vraiment le spot que je vous conseille ! Un accueil chaleureux, des prises disponibles, des prix vraiment très bas et pour une cuisine simple et délicieuse ! Nous avons payé 12€ pour un jus d’orange, un café, et deux assiettes d’œufs brouillés avec pain, huile et pulpe de tomate (une spécialité locale, il faut mettre l’huile et la tomate sur son pain).

Nous sommes ensuite reparties vers la plage de Sancti Petri (vieux village de pêcheurs), qui est un super spot pour faire du paddle. La météo semblait clémente, tout devait bien se passer.

Une fois sur place, nous commençons à faire à manger d’un côté et à gonfler le paddle de l’autre. Nous avions sorti la bâche, nous étions sur un parking de plage (en terre donc), et le ciel était un peu couvert, mais rien d’alarmant. Puis quelques gouttes. Et en un instant, un orage violent s’est abattu sur nous ! Nous avons tout fermé en vitesse, rapatrié la cuisine d’appoint à l’intérieur du van, fermé le auvent, et mis le paddle à moitié sous le van pour éviter qu’il ne s’envole. Nous espérions que cela cesse rapidement, jusqu’à qu’un éclair éclate pas si loin de nous. Panique à bord, nous sortons du van, façon mission de l’extrême, pour rentrer le paddle à moitié gonflé dans le coffre du van, et je reprends volant pour nous sortir du parking où d’énormes flaques commencent à se dessiner. Nous finissons par nous garer un peu plus loin, sur le bord de la route. Nous sommes littéralement trempées jusqu’aux os, et la pluie ne cesse pas.

Et puis finalement, après avoir mangé, travailler un peu pour moi, le soleil commence à se lever. Nous pouvons enfin ressortir nos maillots et le paddle. C’est un vrai bonheur que de retrouver cette météo clémente, et nous en profitons pour ramer sur des eaux plus si claires à cause de la pluie. C’est une initiation au paddle pour mon amie, et la plage de Sancti Petri s’y prête parfaitement avec la possibilité de longer la plage et le peu de courant.

Après une douche glaciale sur la plage, nous repartons vers Cadix, dans l’espoir d’y trouver un coin pour dormir. Nous avons spotté plusieurs endroits sur l’application Park4Night, mais nous nous déciderons sur place.

Après un tour dans la ville, un repas absolument dégueulasse et des gens peu aimables, nous décidons de quitter cette ville qui avait l’air assez jolie pourtant. Trop touristiques à notre goût. Heureusement, nous trouvons un spot tranquille à 30 min de route, vers Puerto Real. Nous y arrivons dans la nuit noire, et un autre camping-car est déjà stationné ; ça nous rassure un peu. Au final, nous préférons le silence de la nature à la proximité de la ville.

Jour 3 – Séville !

Au réveil, nous regardons la météo, et oh surprise, les températures sont estivales sur Séville et mauvaises sur la côte. Notre choix est fait, nous irons visiter la mythique cité andalouse ! Mais avant ça, nous allons courir sur un chemin dans le parc naturel  longeant le fleuve San Pedro, situé juste au bout du petit parking  où nous avons passé la nuit.

Clique ici pour savoir où courir en Andalousie pendant ton trip en van

La route vers Séville est assez longue (environ 2h), mais les paysages sur la route en valent le coup d’œil ! Et que dire une fois en ville ! Certes nous avons tourné une vingtaine de minutes avant de trouver une place, mais l’avantage du van, c’est qu’il rentre dans quasiment toutes les places de véhicules classiques. Trop excitées, nous partons comme des trombes pour profiter des quelques heures devant nous dans cette ville. Si excitées, que nous oublions de payer le parcmètre … et ici, ils sont intraitables ! Nous retrouverons une amende sur notre pare-brise au retour.

Nous avons déjeuné au restaurant El Pinton, que je ne peux que vous conseillez fortement ! On a réussi à se damner sur une tortilla et je n’ai jamais goûté une sangria aussi bonne ! Nous nous sommes fait vraiment plaisir et nous en avons eu pour 43€ pour deux, ce qui est assez raisonnable, vu le cadre.  Nous sommes ensuite parties visité le Royal Alcazar de Séville, une pépite architecturale !

La journée fut épuisante, nous avons énormément marché dans Séville, et le café de fin de journée était nécessaire. Nous l’avons pris au Torch Coffee, non loin de la Torre del Oro. Vous pourrez y boire tous types de cafés, et il y a une grande table pour ceux qui veulent travailler.

Le soir, nous sommes reparties vers la Puebla de Cazalla, pour atteindre un lieu de stationnement pour camping-car … qui ressemblait trop à une prison après nos nuits en nature ! J’ai donc repris la route afin d’aller à un point de vue juste après le village de El Saucejo. Nous ne pouvions en profiter dans la nuit noire, mais je savais que nous l’apprécierons pour notre dernier café.

Jour 4 – le retour par las Cordilleras Beticas

La nuit fut très fraîche et nous avons préféré ne pas ouvrir le toit et dormir en bas avec le chauffage stationnaire. Nous avons pris le petit-déjeuner face aux montagnes abritant le Caminito del Rey, sous un ciel lourd de nuage.

Et ça n’a pas manqué, nous nous sommes à nouveau pris l’orage sur la route à travers la montagne. Heureusement, la conduite du van est très agréable et facile, parce qu’entre les virages et les conditions météos, la route n’était pas de tout repos.

Nous avons rendu le van à 11h, et nous sommes retournées sur Torremolinos pour profiter des derniers instants avant notre vol retour.

Mon avis sur la location de van :

Les vans sont récents, bien équipés, très agréable à conduire. A mon avis, le modèle Beach est plus adapté à une utilisation vraiment estivale, parce que même s’il est possible de mettre la table à l’intérieur et d’y installer la cuisine d’appoint en cas d’orage, le modèle Ocean et sa cuisine intégrée doivent être un peu plus confortable dans ce type de conditions (même si les acrobaties pour récupérer la cafetière dans la partie coffre peuvent vous offrir de mémorables souvenirs !).

Enfin, il n’y a rien de plus grisant, à mon goût, que de partir à l’aventure avec un van. On voit du paysage, on peut se poser où on veut, on a besoin de personnes en pleine nature. C’est incroyable, et ça donne encore plus envie de …

(Par)courir le monde autrement !

CONCOURS :

Du 26 octobre au 5 novembre, vous pouvez jouer pour gagner 2jours/1nuit en van avec VanBreak sur mon compte Instagram (@camillecourtenvert).
Conditions sous la photo du post dédié au concours.

Camille CourtenVert

40 réflexions au sujet de “Trip en van en Andalousie”

  1. Pour ma participation au concours je dirai que mon itinéraire de rêve je l’ai déjà fait car c’était en Namibie pas en van mais 4×4 et tente sur le toit. Si je devais en trouver un autre alors je dirai un grand tour en Europe de l’ouest (Albanie, Slovénie, Monténégro, finir par Italie et Croatie!) 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Pour ma participation au concours, mon itinéraire de rêve serait la Norvège en Van entre copines !
    Mais l’andalousie, sa culture et ses jolies couleurs me font pas mal rêver non plus 😘😍

    Aimé par 1 personne

  3. Notre itinéraire serait rythmé d’arrêts à l’improviste le long de la côte andalouse entre Gibraltar, Córdoba, Grenada , Sévilla… Bref que de jolis coins qui font rêver tout amoureux du voyage ! 💖🍀

    Aimé par 1 personne

  4. Pour un van-trip en Andalousie, j’aimerais voir Grenade pour le côté historique, respirer l’air marin dans la réserve de Cabo de Gata, admirer les chevaux hispaniques a Jerez de la Frontera et traverser le désert de Tabernas, pour me sentir seule au monde!!!

    Aimé par 1 personne

  5. Pour ma participation au concours je dirais que mon itinéraire de rêve serait de parcourir la Corse en long et en large à bord d’un Van.
    Mon compagnon et moi sommes déjà partis la bas en mode roots mais nous n’avions pu voir qu’1/3 de toutes les belles choses que nous réserve cette douce île de beauté !

    Aimé par 1 personne

  6. Pour ce magnifique concours, ma destination serait la Corse ! L’été dernier j’ai eu la chance de partir avec une amie faire une semaine de marche en sac à dos et nous avions adoré les paysages !!! 😍😍

    Aimé par 1 personne

  7. Le trip de rêve? Découvrir de nouveaux endroits, sans prise de tête et en toute simpmicite avec une ou des personnes que j’aime ❤ farniente, culture, food et apéro dans un cadre exceptionnel!!! Se retrouver entre amis pour souffler le temps d’un weekend loin de la folie de la ville et des contraintes du travail. Bref la vie la vraie : les vacances !!!!

    Aimé par 1 personne

  8. Le choix d’un itinéraire de rêve est vraiment pas facile. Il y a tellement de choses à voir de par le monde.
    Mais j’irais bien faire un tour du côté de l’Asie en passant par l’Inde le Vietman le Népal la Thailande oui tout ça tout ça ^^

    Aimé par 1 personne

  9. Je complète ma participation avec le parcours pour ce trip de rêve : départ de Séville, passage à Cadix pour voir la mer, Cordoue et/ou Malaga.. et ensuite grande ligne droite jusqu’à Valence 🙏🏼🔥

    Je croise les doigts !
    Marie

    J'aime

  10. Mais quel rêve !! Plutôt l’été, ou bien en mai, car il fait déjà chaud en Espagne ! Et moi, je dirais que je rêve d’un nouveau road trip dans l’ouest canadien (j’ai fait est et Ouest… je ne m’en lasse pas !), mais s’il faut rester en Espagne, je veux le même itinéraire que toi ! Trop de voyages en Espagne sans passer du temps à se balader le long de la mer (souvent en tournage) et Cadix et Séville : j’en rêve aussi ! Bref, je croise les doigts pour ce concours ! 🤞🏻💛

    J'aime

  11. Alors itinéraire en van : soit découvrir la Sierra Nevada, soit découvrir le Parc naturel de Cabo de Gâta.. Mon choix n’est pas encore fait 😉 en tout cas, l Andalousie à l air splendide, et la découvrir en van ça doit etre super! 👍👍

    J'aime

  12. Ca a l’air tellement beau Séville 😍 (Enfin tout ton voyage ahah). Je prends note des bonnes adresses !
    Mon rêve : le canada, tous ses lacs, montagnes et la gentillesse des canadiens ❤️

    J'aime

  13. Ce serait magique !!! Je n’ai jamais voyagé en Van mais j’adorerai ! En plus je pourrai partir avec mon chien 🐕 et profiter de voir Grenade, Séville et Cordoue principalement.
    J’en ai souvent entendu parlé mais je ne connais absolument pas la région !
    Voir l’alhambra …. 😍 et puis s’en Va

    J'aime

  14. Ah la la le van trip ça fait trop rêver ! J’adorerai partir en Nouvelle Zélande comme ça mais pour le jeu concours ça fait un peu loin… donc aucune originalité mais moi je crois que je m’inspirerai de ton trajet car ça avait l’air trop bien et je suis très curieuse de visiter le sud de l’Espagne que je ne connais pas ! Je croise les doigts de pieds !

    J'aime

  15. Oh mon dieu ce rêve !
    Je ne connais pas du tout ce coin en plus !
    A regarder, à baver devant tes photos et les photos des autres je dirai : Gibraltar, Córdoba, Grenada , Sévilla
    Tout à l’air tellement beau et cool !
    Des bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s